Soulager les jambes lourdes grâce à la réflexologie 

 

La réflexologie plantaire permet d’harmoniser la circulation sanguine et lymphatique améliorant ainsi le retour veineux.

 

 

La réflexologie est une pratique naturelle très efficace, permettant de venir à bout des problèmes circulatoires et de soulager les jambes lourdes.

 

Cette technique a en effet le pouvoir de stimuler la circulation veineuse, de venir à bout des problèmes circulatoires, d'insuffisance veineuse ou de varices et d'améliorer rapidement l'état général des membres inférieurs du corps.

En stimulant ces zones réflexes, votre réflexologue atténue vos douleurs et rééquilibre l’ensemble de votre corps.

 

Son action sur les problèmes circulatoires

 

 

Au travers de massages sur des zones réflexes bien précises, votre réflexologue va améliorer le retour veineux en harmonisant la circulation sanguine et lymphatique.

 

Puis en travaillant sur les points réflexes associés au système endocrinien, il induira une régulation hormonale qui joue un rôle important sur les problèmes circulatoires.

Ensuite il stimulera les points correspondants aux membres inférieurs, cela va permettre de détendre vos jambes, elles seront alors délassées et vous ressentirez une relaxation profonde.

Il est préconisé de pratiquer au moins 3 séances rapprochées afin d’être soulager de manière durable puis de faire un suivi suivant les ressentis du consultant, chacun étant unique !

Pourquoi proposer la réfléxologie plantaire aux personnes malades ?

La réflexologie plantaire agit principalement sur le système nerveux autonome. Ainsi, grâce à des massages bien spécifiques, cette technique va permettre de diminuer les éventuels effets secondaires induits par la chimiothérapie tels que l’hypersensibilité, l’engourdissement ou  « l’effet cartonneux », ressenti au niveau des pieds. Elle permettra également de réduire toutes autres « tensions » nerveuses.

 

Quels sont les bénéfices ?

Une sensation de bien-être et de détente immédiate. Diminution des effets secondaires éventuels de la chimiothérapie (hypersensibilité, nausées, céphalées, anxiété)